Advertisement
 Translation for 'économie elle' from French to English
écon.
économie {f} réelle
real economy
Partial Matches
philos.
définition {f} réelle
real definition
fin.
valeur {f} réelle
intrinsic value
fin.
économie {f}
saving
économie {f}economy
2
écon.pol.
économie {f} planifiée
command economy
écon.
économie {f} souterraine
black economy [Br.]
agr.écon.
économie {f} agricole
agricultural economics {pl} [often treated as sg.]
écon.
économie {f} souterraine
hidden economy
écon.
économie {f} souterraine
parallel economy
écon.
économie {f} souterraine
shadow economy
écon.
économie {f} parallèle
parallel economy
écon.
économie {f} libérale
free market (economy)
écon.
économie {f} parallèle
shadow economy
agr.écon.
économie {f} agricole
agrarian economy
écol.écon.
économie {f} circulaire
recycling management
écon.psych.sociol.
économie {f} comportementale
behavioral economics [Am.]
agr.écon.
économie {f} agricole
agribusiness
écon.
économie {f} parallèle
black economy [Br.]
écon.
économie {f} parallèle
hidden economy
fin.
économie {f} domestique
housekeeping
21 translations
To translate another word just start typing!

Usage Examples French
  • En 2010, il met en avant la soumission de l'économie réelle au système bancaire (lié à la création monétaire par le crédit à 91 %, via les banques), en appelant les citoyens à retirer leur argent des banques.
  • Le crédit joue un rôle important dans la transmission de la politique monétaire à l'économie réelle.
  • Par ailleurs, la distinction entre économie réelle et économie financière est à repenser dans un rapport entre sphère financière et sphère non financière.
  • Pour les théoriciens de l'équilibre comme Léon Walras, le profit ne peut exister dans l'économie réelle.
  • La portée de cette restriction est capitale pour l'économie réelle qui était soutenue par le crédit, et ce d'autant plus que les entreprises avaient engagé leur trésorerie dans la spéculation.

  • Il se réalise également dans la sphère de l'économie réelle, parfois au détriment de PdG trop adeptes d'une logique industrielle ou sociale et pas assez d'une logique « financière ».
  • Il se réalise également dans la sphère de l'économie réelle, parfois au détriment de PdG trop adeptes d'une logique industrielle ou sociale et pas assez d'une logique « financière ».
  • La crise financière, qui débute à la mi-2007 par la crise des prêts hypothécaires aux États-Unis (crise des "subprimes"), s'étend ensuite progressivement à l’ensemble des marchés financiers, et finit par toucher l’économie réelle à la fin de l'année 2008.
  • com », ont contribué selon Stiglitz à l’apparition d’une bulle spéculative, dans l’économie réelle d’abord, mais surtout en bourse.
  • C'est donc la réactivité (qui peut s'appréhender à partir de la règle de Taylor) et la sensibilité de la banque centrale aux fluctuations de l'économie réelle qui caractérisent la politique monétaire américaine, qui peut être en adéquation avec la politique budgétaire.

  • Au printemps, la crise passe de la sphère financière, qui a détruit en quelques mois un total de 600 milliards de dollars, à la sphère de l’économie réelle.
  • Pour que la mobilité des capitaux serve véritablement l'économie réelle, Aglietta insiste sur la nécessité d'instaurer de nouvelles règles, de renforcer le contrôle prudentiel des marchés et de conduire des politiques contra-cycliques plus actives.
  • Mais plus généralement c’est le concept du marché, comme mécanisme de base de la société tout entière qui devint le sujet de prédilection des économistes qui depuis lors s’intéressent à ses imperfections, à ses incapacités, et à son inexistence relative dans l’économie réelle où les situations de monopoles sont courantes.
  • La spéculation soulève cependant de nombreuses critiques : elle permet (au moins en apparence) un enrichissement sans cause ; la recherche excessive du profit est proscrite par certaines religions ; et serait foncièrement illégitime du fait de sa déconnexion d'avec « l'économie réelle », voire de sa réalisation faite en l'absence ou au détriment des producteurs et des travailleurs.
  • Cette utilisation des capitaux s'inscrit dans la perception de l'économie nationale en Allemagne ; l'économie réelle – l'industrie – c'est-à-dire la puissance économique doit coïncider avec la puissance nationale.

  • L'entreprise coopérative exclut les activités spéculatives sur les marchés financiers et précise financer uniquement l'économie réelle [...].
  • Milton Friedman parle de concurrence "parfaite" pour nommer un dispositif social doté de caractéristiques jugées optimales, du point de vue de l'allocation des biens ; et de concurrence "pure" pour signifier qu'il s'agit d'un modèle idéal ("purifié") et non d'une description de l'économie réelle.
  • L'économie, elle, montre des signes de faiblesse dès le début 1929 : ainsi, la production automobile chute de [...] véhicules à [...] entre mars et septembre [...].
Advertisement
© dict.cc French-English dictionary 2024
Contains translations by TU Chemnitz and Mr Honey's Business Dictionary (German-English only).
Links to this dictionary or to individual translations are very welcome!